• obsession

    On peut aimer ou pas le film « Borsalino » rediffusé et que je n’ai pas regardé, mais le thème écrit pour ce film s’est mis à trotter dans ma tête jusqu’à devenir un rengaine aussi collante que la glue.

    Pour me débarrasser de cet envahissement sonore, je n’ai pas hésité à me saturer de ces notes si usantes. Et j’ai trouvé deux interprètes : l’un à la guitare et l’autre au piano. Le premier se jouant en virtuose de la partition et le deuxième en sortant avec un ragtime.

     

     

    mis en ligne 23:55


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :