• morbide

    Ils sont rentrés. Paris s'est rempli de ses habitants. Monop et les autres magasins étaient blindés. J'ai mis un temps fou samedi pour faire trois courses. J'étais comme un zombie. C'était peut-être la conséquence de la semaine morbide qui vient de s 'écouler. Un connard a grillé un rouge alors que je traversais et j'ai eu la trouille de ma vie. J'ai fait deux rêves de mort. J'ouvre la télé et je tombe (sans jeu de mot) sur un film de cimetière. Au bureau, une discussion à laquelle je ne participe pas, s'ouvre sur pompes funèbres et incinération. J'ai l'impression de flirter avec un karma de mort. Ça donne un impression bizarre.

    Et l'après-midi, avec ce temps couvert, n'engendre pas la joie. Je crois que je vais me mettre au lit dès que le soleil sera couché...

    mise en ligne 18:25


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :