• déçu-enervé ou enervé-déçu ?

    Petites courses dans mon quartier puis direction Musée du Louvre. Rendez-vous avec Lady S. à 11h00, pour un moment culturel. Je vous donne d'abord à lire le texte de présentation de l'expo, écrit sur le site du Musée :

    Les artistes américains et le Louvre
    La première exposition au Louvre consacrée aux artistes américains
    L'importance des liens artistiques entre la France et les Etats-Unis est illustrée par une trentaine de peintures. Il s'agit d'oeuvres majeures de l'art américain en relation avec le Louvre de la fin du XVIIIe siècle aux années 1940.
    Les artistes américains et le Louvre
    La première exposition au Louvre consacrée aux artistes américains
    L'importance des liens artistiques entre la France et les Etats-Unis est illustrée par une trentaine de peintures. Il s'agit d'oeuvres majeures de l'art américain en relation avec le Louvre de la fin du XVIIIe siècle aux années 1940.
    Organisée conjointement par le musée du Louvre et la Terra Foundation (Chicago), l’exposition explore les racines des échanges artistiques entre la France et l’étranger et montre combien le Louvre a été une source d’inspiration pour des générations d’artistes américains, de Benjamin West à Edward Hopper.
    Les collections du Louvre sont depuis leur ouverture au public en 1793, une école pour les artistes du monde entier. Pour les artistes américains cette attraction est aussi ancienne que le musée. Alors que l'on connaît son importance pour Whistler ou Hopper on a oublié que le Louvre a accueilli des artistes américains depuis son origine.
    A l'occasion du Salon, les premiers tableaux américains sont exposés dès les années 1800 ; un artiste comme Catlin, sous le règne de Louis Philippe, fait même l'objet d'une exposition particulière de ses oeuvres. Tout au long du XIXe et du XXe siècle, les américains vont étudier au Louvre et leurs oeuvres témoignent aujourd'hui de cette rencontre.

    Exposition co-organisée avec la Terra Foundation for American Art, Chicago, avec le soutien de la Florence Gould Foundation.

    (in :
    www.louvre.fr  - Expo jusqu'au 18 septembre 2006)

    (illus. Samuel F.B. Morse (1791-1872), Gallery of the Louvre (detail), 1831-33 ; © Terra Foundation for American Art, Daniel J. Terra Collection)

     

    Déçus, déçus, trois fois déçus ! Nous le fûmes, Lady S. et moi.

    L'expo est présentée au premier étage de l'aile Sully, dans la Chapelle. Un lieu presque carré avec un accrochage sur les cotés et au centre. Résultat il faut reculer jusqu’au tableau en vis à vis pour avoir du recul. Et les tableaux ne sont pas des timbres-postes. Ils sont disposés sur un fond triste très pâle, et la lumière n'est pas à la hauteur.

    Oui, je suis très critique. Une trentaine de tableaux, une trentaine d'artistes : donc avec un tableau par peintre, il est difficile de se faire une idée de la relation que voulait nous montrer cette exposition. Le Hopper accroché ne me plaisait pas. Il n'y en avait qu'un, alors tant pis. Le seul tableau de Childe Hassam était superbe, tant mieux (Une averse rue Bonaparte, 1887).

    Le catalogue en revanche est très fourni. Articles de fond, illustrés par des oeuvres non présentées dans l'expo mais qui soutient le propos. Je l'ai feuilleté un bon moment. Je ne l'ai pas acheté !

    Or c'est là le motif de ma déception et de mon énervement. Même si les reproductions sont superbes, rien ne vaut la rencontre avec l'oeuvre. Le sujet, sa construction, sa texture, la pose des couleurs, la dimension de la toile, la possibilité de s'en approcher ou de s'en éloigner, et plein d'autre choses que l'on découvre de visu avec cette relation quasiment charnelle qu’on n’oublie pas.

    Nous avons même demandé à une dame du Musée, si par hasard, nous n'avions pas loupé une autre salle ! Eh bien, non. Tout était exposé là ! Nous nous sommes regardés sans mot dire et nous sommes repartis.

    Le tableau qui sert pour l'affiche de l'expo n'est même pas exposé. Là je trouve que c'est limite foutage de gueule.

    Donc la visite fut très rapide. Quelques objets dans d'autres salles firent l'objet de notre admiration légitime. Puis un crochet par les sous-sols à la découverte émouvante de cette partie médiévale du Louvre, puis tentative de sortie une première fois (c'est fou le nombre de recoins et d'escaliers qui nous font tourner en rond !) enfin sortie du Musée, direction jardin du Palais-Royal.

    Déjeuner correct en terrasse avec des moineaux parisiens très effrontés dont un s'est permis de se poser sur le bord  de notre table. Il faut dire que quelques minutes auparavant, j'avais eu le malheur de lui donner un peu de mie. Le bougre s'est dit qu'un bienfaiteur, fallait pas le lâcher comme ça ! Le service fut un peu cahotique mais le déjeuner fut bon.

    Nous discutâmes en finissant notre vin qui bizarrement provoqua en nous un engourdissement. Trop fort ou trop ?  Bof ! Petite promenade digestive autour du jardin, lèche-vitrines sous les arcades puis retour dans nos maisons respectives ... pour quelques tâches ménagères, eh oui ! Lady S. part en vacances demain et elle a tant à faire !!! moi je reste et j'ai une tonne de repassage !!!

    mis en ligne : 18:48


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Juillet 2006 à 07:10

    Félicitations ! Le permier article dans la catégorie "énervé" ! Tu vois ! Tu as raison de ne pas surpprimer cette case même si depuis sa création elle est toujours vide. :))


    Après Da Vinci Code, cette expo ratée, et plus tard Louvre va être filmé dans un documentaire par un cinéaste taiwanais (HHH), décidément, la publicité passe avant tout. Et la qualité? C'est navrant pour l'un des plus beaux musées du monde...

    2
    Mardi 11 Juillet 2006 à 22:37
    Ben / Hayden
    Pendant que tu y es... tu ne voudrais pas faire mon repassage ???
    3
    Mercredi 12 Juillet 2006 à 00:50
    pouxi

    @ buz >> j'ai l'impression que ça va être l'été des indignations !


    @ ben/haydn >> au point où j'en suis, envoie moi ton repassage à faire, je le ferai avec plaisir !!!

    4
    Vendredi 28 Juillet 2006 à 09:35

    Salut , sympa ton blog , je voulais juste te dire dire que le mot cahotique n'existe pas dans la langue francaise mais chaotique , oui . Je te dis ça car tu n'as peut être fait qu'une simple faute de frappe ou tu t'es simplement trompée , pensant l'écrire correctement . Ceci n'est pas un reproche , on n'a qu'à dire que j'essaie seulement de t'aider à rendre ton blog encore mieux , bien qu'il soit déjà trés bien .


      :+)  A plus ....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :