• trois petits tours ....

    Samedi Cinéma

    The Imaginarium of Doctor Parnassus

    Synopsis : Avec sa troupe de théâtre ambulant, " l'Imaginarium ", le Docteur Parnassus offre au public l'opportunité unique d'entrer dans leur univers d'imaginations et de merveilles en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret. Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l'immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l'amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse. A une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle deviendra la propriété de Mr Nick. Maintenant, il est l'heure de payer le prix... Pour sauver sa fille, il se lance dans une course contre le temps, entraînant avec lui une ribambelle de personnages extraordinaires, avec la ferme intention de réparer ses erreurs du passé une bonne fois pour toutes... (in allocine)

    Réalisé par Terry Gilliam, avec Heath Ledger, Johnny Depp, Jude Law, Colin Farrell, Christopher Plummer, Lily Cole, Verne Troyer, Andrew Garfield, Tom Waits, Carrie Genzel.


    Fantastique, délirant, déjanté. L’univers onirique de T. Gilliam n’est pas des plus facile. Il faut simplement se laisser porter et laisser au vestiaire toutes les rationalités qui nous encombrent. Quand vous sortez de la salle, le monde vous semble très fade et sans humanité ....



    Potins boulot 


    Rentré au boulot depuis 10 jours et c’est toujours bizarre. Le nouveau boss, espagnol, qui est à cheval entre l’Espagne et la France n’est pas très présent. Un autre directeur, allemand celui là, vient d’arriver et tente de comprendre comment nous fonctionnons. Il fait l’effort de parler français, ce qui n’est pas facile. Donc nous avons un joyeux mélange de franco-anglais. Un certain flou règne... La Dirlo des RH (ancienne direction), qui n’a pas encore sauté, tente de se maintenir. On a lancé des paris sur le temps qu’elle va tenir. C’est un peu pute, mais le cynisme ne nous a jamais étouffé.

    Et puis dernièrement voilà que débarque un nouveau DAF. Pas très grand, mince, à la silhouette ajustée dans ses vêtements, la démarche rapide et comme dire ... presque ondulante, une bague à droite et une autre au pouce de la main gauche, son portrait est visible sur un de ces réseaux sociaux qui fleurissent. De trois quarts, bronzé et en « marcel », la réaction de mes collègues fut de penser immédiatement que c’était une « copine ». Leurs délires vont bon train et leurs esprits un peu lourds me prennent à témoin pour savoir si oui ou non, il est de la famille. J’ai fait savoir que je n’irai pas me dévouer à l’horizontale pour satisfaire leur curiosité. L’affaire est à suivre...


    Retour de vacances.


    Il a fait froid même si le soleil a fait quelques apparitions. Le sud était plus clément l’année dernière à la même époque. L’herbe était encore verte mais les choupinous ne traînaient plus dehors. Ils sont au chaud. Pourtant il m’a semblé en apercevoir un ou deux emmitouflés, assis sur le quai devant une haie de voiliers...
    C’était sûrement des choupinous en vacances... Les choupinous du crû travaillent pendant ce temps.

    mise en ligne : 21:36
    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :