• tiens ! une carte postale


    Je suis agréablement surpris : j'ai reçu une carte postale. Je croyais que cet usage s'était perdu. Le personne qui me l'envoi est d'autant plus méritante qu'elle n'est partie que 10 jours.

    Je dis ça, parce qu'il faut trouver un marchand de journaux (pas difficile), fouiller le tourniquet à carte-postale, choisir ... moi à ce stade, je trouve qu'aucune carte n'est originale et à mon goût, puis s'installe le moment du à quoi bon si je ne sais pas ce que je vais écrire au dos, puis... soyons honnête, ça m'emmerde.
    Et à ce moment je suis pris de remord en me disant que je pourrais faire un effort, puis patatras, je repars les mains vides, la tête ailleurs !

    Donc, j'insiste : merci pour cette délicate attention. J'essaierai à mon tour de faire cet effort. Ca doit pas être difficile puisque d'autres y arrivent ...

    Maintenant je trouve horrible de mettre l'eau à la bouche de ceux qui travaille avec des chaleurs torrides. Ca ne va pas m'aider pour lundi matin.
    Mais bien sûr ! Je comprends pourquoi je n'envoie rien ! Quand je suis en vacances au soleil au mois d'octobre, les autres bossent ! Inconsciemment, c'est pour ne pas les faire souffrir que je m'abstiens d'envoyer des cartes-postales provocantes. Je savais bien que mon geste négatif était en fait de la bonté !
    (Quel rétablissement, ça fait un peu salope, non ?)

    mise en ligne 23:35


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :