• premier jour

    ... de l'année !

    Réveillon super calme. Sans excès d'alcool mais un tantinet excessif sur le reste. La digestion fut moins douce et la nuit plus longue. Il est midi et j'émerge. Un café fini de me réveiller, mais le tonus n'est pas encore là. Il faut attendre un peu.

    J'ai commencé la lecture du livre offert par Lady S. entre les fêtes « Les Piliers de la Terre » de Ken Follett. Je n'ai jamais rien lu de lui, un manque certainement. Il faut dire qu'il y a tellement de bons livres à lire que je ne suis pas sûr d'arriver à lire l'essentiel. La littérature hexagonale est déjà riche, alors que dire de nos voisins immédiats ou plus lointains. Fin de digression. Voici donc le sujet.

    Présentation de l'éditeur (Le livre de Poche)

    ken-follett11

    Dans l'Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes. Abandonnant le monde de l'espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une œuvre monumentale dont l'intrigue, aux rebonds incessants, s'appuie sur un extraordinaire travail d'historien. Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au cœur de l'Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d'une superbe épopée romanesque.

    Je vous donnerai mon sentiment en fin de lecture.

    Passons maintenant aux choses sérieuses. J'ai commencé hier l'envoi de mes sms (une cinquantaine) vers 23h. Je sais déjà que certains seront délivrés en retard et que d'autres se perdront dans l'éther des communications...

    Je ne ferais pas de liste « choses à faire » cette année. Il n'en est pas question. C'est amusant un moment, mais passé le mois suivant, tout est balayé par d'autres priorités ou d'autres alibis. Quand vous pensez que mon cumulus – que je devais changer mi-2010 – est encore dans son carton, vous vous doutez bien que j'ai trouvé toutes les excuses pour ne pas l'installer immédiatement. Que dire alors des autres résolutions plus futiles et moins urgentes.

    Que l'année qui commence soit selon vos désirs ! Et mon désir est ne pas me faire ch***. On a assez de contraintes idiotes sans en ajouter.

    Bonne année 2011 ! Grosses bises !

    mise en ligne 12:00
    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :