• incident de courses

    Connaissez-vous ces portes-cartes-monnaie-billets, enfin ce truc multi-choses aussi large qu'un livre de poche et plus long, recouvert d'un tissu indéfinissable rose passé et qui regroupe un foule de trucs pour dépenser son argent et gagner des points de fidélité.

    Aux caisses de Monop' à 19h00. La pouffe est devant moi avec des airs de Madame la Duchesse, trépigne et regarde de haut la pauvre caissière en train de se taper les bip-bip des articles scannés. Pov'caissière lève la tête et annonce le total. La pouffe, dans un mouvement qui se voulait certainement élégant, brandi son porte-tout et l'ouvre pour payer. Et voilà que l'objet lui glisse des doigts. La tentative foirée de rattrapage en cascade se solde par une magnifique dispersion de cartes, de monnaie (un paquet), de bazars divers. Stupeur de la pouffe qui hurle presque « touchez à rien, je m'en occupe » puis un ton plus bas « bordel, merde, c'est pas le bon jour... ». Elle me foudroie du regard comme si j'y étais pour quelque chose. J'ai pris mon air le plus absent, les yeux mi-clos et j'ai détourné légèrement la tête du spectacle lamentable d'un ramassage acrobatique de tout le fourbi du porte-tout ! Enervée, elle a ressorti un billet puis a décider de payer en CB.

    Les clients derrière moi s'interrogeaient sur ce cafouillage et n'ont pas hésité à commenter à voix très basse et en termes peu délicats la situation. Deux jeunes étaient morts de rire car ils réécrivaient l'incident en plus loufoque.

    La pouffe est repartie sur ses 7 cm de talons en maugréant et en regardant derrière elle au cas où elle aurait oublié de ramasser quelque chose.

    Et voilà comment j'ai passé un temps fou pour payer 3 malheureux articles.

    mise en ligne 20:40
    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :