• En retard

    Je commence par la fin : reçu de Nicoboy une très jolie carte postale d'Islande qui représente des phoques curieux, allongés sur un bout de banquise. Et Nico d'écrire « Comme je sais que tu aimes bien les animaux, j'ai choisi tes préférés. Tu me diras lequel tu préfères. »
    No comment, please ! Ben je crois que lui dirai rien du tout. Sauf si il vient s'allonger avec moi sur la banquise, na !

    Next ... 

    Je l'avoue, je suis en retard sur tous les fronts. Le boulot me bouffe plus de temps que prévu. Je suis retombé sur la série tv « Stargate SG1 » et je ne peux m'empêcher de regarder tous les épisodes qui passent ou presque. Mon PC sous Linux m'a demandé du temps pour mettre les bons trucs au bons endroits. Et maintenant, j'attaque le rangement de mes dossiers informatiques. C'est comme la cave : on garde des tonnes de choses qui ne servent pas et des bizarreries obsolètes !

    Entre deux, vu au cinéma « Tête en friche » tiré du livre de Marie-Sabine Roger.

    « La Tête en Friche »

    tetefriche1 Synopsis : Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels... Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire.

    Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons du parc.

    Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour " petit-filial ", et un véritable échange...

    Réalisé par Jean Becker avec Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus,Maurane, Patrick Bouchitey, Jean-François Stévenin, François-Xavier Demaison, Claire Maurier... (extrait in allocine)

    Un très beau moment de cinéma. Un jeu simple et naturel de Depardieu et Casadesus, ces deux monstres du cinéma, sans que l'un prenne le pas sur l'autre. Les autres rôles sont tenus avec beaucoup de réalisme et de sensibilité. A voir.

    Je me sauve deux semaines en vacances. Je reviendrai frais et dispo …. pour les choupinoux de l'été.

     mise en ligne 20:30
    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :