• surprise

    Je suis en train de lire « La cuisine de Théophile Gautier » d'Alain Montandon et j'en parle à ma frangine en lui précisant qu'à part le Capitaine Fracasse, je me souviens pas avoir lu autre chose de lui.

    Ai-je trop parlé ? Le fait est que j'ai vu arriver ma soeur avec un paquet cadeau en me disant « je ne t'avais rien offert pour ton anniv', alors voilà ! ».

    Et me voici avec tout Théophile Gautier en 2 tomes dans l'édition de La Pléiade (3200 pages). Génial, j'ai de la lecture pour tout l'hiver, mais va falloir que je méfie de mes enthousiasmes littéraires. Si je parle de Balzac je risque d'avoir sa Comédie Humaine, c'est 6 volumes et plus de 10000 pages ! Mais ma frangine est toujours généreuse et j’apprécie.
    .

    Présentation de l'éditeur

    cuisine-theo-gauthier1 Si l'on connaît Théophile Gautier grâce au Capitaine Fracasse, on oublie combien il promena sa gourmandise éclairée à travers l'Espagne, l'Allemagne, la Suisse, l'Angleterre, l'Italie, la Turquie. la Grèce, l'Algérie ou la Russie. Ce livre rend justice au goût du voyage cher au grand écrivain. Un voyage qui passe par l'assiette... Celui qui prônait pour régime bordeaux, gigot et haltères ne confiait-il pas aux Goncourt : " Moi, le matin, ce qui m'éveille, c'est que je rêve que j'ai faim " ? Au gré des pages, Alain Montandon nous plonge dans les carnets gourmands de Théophile Gautier, nourris d'impressions et de recettes. Où il est question d'orgie. de soupe à la tortue, de côtelettes de tigre, de tomates " à se lécher les doigts jusqu'au coude " ou de jambon d'ours... Où l'on croise aussi des mets d'une vraie actualité, tel un succulent risotto au riz du Piémont, un blanc-manger ou des spumas de chocolat à Madrid. Théophile Gautier rêvait d'être un oiseau. On retrouve ici cette faculté de se transposer d'un battement d'ailes dans l'ailleurs. Elle doit beaucoup à l'imagination sans bornes de ce témoin voyageur qui passe allègrement du souvenir au fantasme.

    mise en ligne 21:20
    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :