• aux champs

    Je suis plutôt un mec des villes. Mais aujourd'hui je suis un mec des champs. Après le ravage de vaches sauvages en divagation, qui on fait un élagage sauvage jusqu'à 1m60 de hauteur sur mes arbres fruitiers, je me suis mis en devoir de réparer. Coupes franches des branches massacrées, désinfection des outils entre chaque arbre, puis badigeon cicatrisant (goudron de résine de pin). Il faisait un soleil radieux et juste bon pour ne pas cuire en plein soleil !

    Et dans la foulée, j'ai fait du nettoyage dans la "cabane" à outils, rangé des sacs de ciment que le maçon doit reprendre un jour, déplacé un frigidaire qui pourra servir de réserve l'été prochain, bref j'ai fait travailler mes muscles.

    Je suis fourbu, mais un peu d'exercice ça fait toujours du bien.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :