• palmier en détresse

    Après presque 120 ans d'existence, le palmier qui faisait tout le cachet de la maison a subi une attaque du charançon rouge.

    Haut de 14 mètres, il avait subi sa taille habituelle. Mais ces cochonneries de parasites, probablement installées depuis plusieurs mois, ont eu raison de son grand âge et ont profité de ses nombreuses blessures pour pénétrer au coeur du palmier.

    Avant-hier, de puissantes rafales de vent ont projetés plusieurs palmes au sol avec bestioles et cocons. Signes évident que le mal était fait. Mais quand cela arrive, il est presque toujours trop tard, car il extrêmement difficile de diagnostiquer l'infestation.

    Adieu palmier Phénix Canariensis.
    Maintenant il faut prévoir le démontage par tronçons, ce qui n'est ni une mince affaire si près de la maison, ni une intervention bon marché.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :