• vu en passant

    Et tout ça en un samedi ....

    A la Bibliothèque Nationale de France, deux expos : une sur Honoré Daumier :

    « le ‘' Michel-Ange de la caricature'' à l'occasion du bicentenaire de la naissance de l'artiste (1808-1879). Une sélection de deux cent vingt pièces issues de ses collections met en lumière l'évolution de l'écriture lithographique d'Honoré Daumier, aussi personnelle dans sa graphie qu'universelle dans le message contenu. Elle permet de comprendre comment ses innovations techniques et stylistiques, ses partis pris esthétiques l'ont inscrit dans l'histoire de l'art parmi les maîtres de l'estampe. » (in BNF)

    Expo intéressante, par rapport au contexte politique ou social et comment la presse joue avec le pouvoir et la censure pour s'exprimer aux limites du possible.


    La deuxième expo est de Sophie Calle, artiste plasticienne, photographe, écrivaine et réalisatrice.

    En 2007, elle publie Prenez soin de vous, un roman construit autour d'une lettre de rupture, dont elle est la destinataire. Sophie Calle a demandé à 107 femmes d'interpréter ce court texte. « J'ai reçu un mail de rupture. Je n'ai pas su répondre. C'était comme s'il ne m'était pas destiné. Il se terminait par ces mots : Prenez soin de vous. J'ai pris cette recommandation au pied de la lettre. J'ai demandé à cent sept femmes - dont une à plumes et deux en bois -, choisies pour leur métier, leur talent, d'interpréter la lettre sous un angle professionnel » (in BNF)

    Mis a part quelques interprétations décalées, originales, sensibles ou presque drôles, la majorité de cet exercice m'a laissé de marbre et je n'ai parcouru qu'une moitié de l'expo. Beaucoup de bruit pour pas grand-chose .....


    Déjeuner simple et très agréable dans la Galerie Vivienne, où un très agréable salon de thé sert à toute heure des brunchs, de grandes assiettes gourmandes salées et des desserts très tentants.

    Et pour finir, cinéma avec « Sex and the City »

    (in Allociné)
    C'est la série qui a révolutionné l'approche de l'amour dans les fictions. Jamais on n'avait parlé aussi vrai, jamais on n'avait montré aussi sensuel, et le tout avec un humour qui est vite devenu la marque de cette série aussi culte que hot. Avec elle, les ligues de vertu ont grimpé aux rideaux : pour la première fois, on parlait sans complexe du plaisir, de ce qui fait la vie et bien souvent les nuits... Avec Sex and The City, les tabous et les hypocrisies ont explosé. Contrairement à d'autres secteurs, en matière d'écran, la taille est importante... Il est temps de découvrir tout ce qu'un petit écran ne peut montrer !


    J'ai suivi la série et ses saisons. J'ai aimé le film en y retrouvant cette note si particulière et ce juste futile et sexuel que j'avais aimé dans la série. Attention de ne pas comparer série et film. Vous risqueriez de les comparer et de les opposer.

    mis en ligne 23:52 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :