• rouge ? .... je suis dedans


     Don't explain, Nina Simone


    1 et 1 font 2 et 2 et 2 font 4 !  C’est une évidence absolue pour un banquier. Cela est aussi devenu une évidence pour moi ce matin. Je ne sais où j’ai merdé, mais le résultat est bien là. J’ai du me tromper à un moment avec des différés de factures des travaux chez ma mère. Quand les sommes sont rondelettes, on a tendance à faire moins attention aux deux ou trois derniers chiffres et on arrondit. Oui, mais 5100 euros et 5900, c’est pas dans les 5000. C’est 5 ou 6000 mais pas 5. C’est franchement le genre de fourchette où le grand écart de 800 devient casse-gueule.

    Donc, va falloir téléphoner à Monsieur le Banquier, pour lui dire que mon budget a subi un dépassement non autorisé, certes, mais prévisible et maitrisable et que les mouvements de capitaux étant ce qu’ils sont, ce n’est qu’un léger glissement qu’il convient de maitriser. La voix ferme et sans énervement, il faut que je lui tienne ce genre de discours pour ne pas le paniquer, lui.
    Et moi, je fais quoi ? Si il est sympa, il laisse filer jusqu’à la fin du mois, sinon, il faudra aviser. Je renonce à faire appel à l’épargne publique et je renonce aussi à me vendre. Première raison : ne pas faire supporter aux autres mes erreurs de calculs et la deuxième raison : je ne crois pas que je puisse me vendre autrement qu’en discount de 4ème démarque !  Ne me dites pas que je suis dur avec moi-même. Je suis simplement réaliste.

    A propos de réalisme (et de gaité absolue ...), mardi soir Arte diffusait dans l’émission Tracks, un sujet sur Big Brother and C°. Trois thèmes et des dossiers sur le net Arte. Au final, 1984 d’Orwell est vraiment en marche et j’ai vraiment eu froid dans le dos – sans paranoïa - en regardant les sujets et les documentaires diffusés. Mais comme toujours, des sujets traités en profondeur et de façon magistrale.
    En bref  (histoire de vous coller le moral plus bas) :
    (issu du site :
    http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=688220,day=4,week=25,year=2007.html)  

    Demain, nous serons tous fichés, tracés, voire "pucés". Déjà la cybersurveillance est en marche et les milices du Net prolifèrent. Illusion sécuritaire ? Ce documentaire mesure les risques et paradoxes d'une fuite en avant technologique.
    TOTAL CONTROLE : Des experts en nouvelles technologies dressent un panorama inquiétant des dispositifs de surveillance mis en oeuvre de Pékin à Paris, en passant par Tunis ou Berlin, avec des outils de traçage et d'identification sans cesse plus perfectionnés et plus nombreux. La géolocalisation évoque les applications prochaines où l'on combinera la puce avec un émetteur GPS pour localiser en temps réel un objet ou une personne... Ce documentaire met efficacement en perspective le prix que nous risquons de payer pour une sécurité en partie illusoire.

    Petit tour du monde des collectifs citoyens qui, de plus en plus, tentent d'unir leurs forces pour défendre les libertés individuelles. L'Empire citoyen contre-attaque !
    RESISTANTS.COM : Des associations, des collectifs, des fondations émergent un peu partout à travers le monde pour dénoncer les risques d'atteinte aux libertés individuelles... À Paris, le collectif "Souriez vous êtes filmés" s'est donné comme but le retrait des caméras de vidéosurveillance ; à Berlin, les "hacktivistes" du groupe Quintessenz montrent comment pirater les réseaux de la police ; à Los Angeles, Ian Clarke a inventé le Freenet, une Toile cryptée et anonyme...

    Une visite guidée et critique de Londres, capitale mondiale de la surveillance tous azimuts.
    BIG BROTHER CITY : Avec plus de 4 millions de caméras en activité, soit une pour quatorze habitants, la Grande-Bretagne est aujourd'hui le pays dont les citoyens sont le plus surveillés au monde. Duncan Campbell, journaliste indépendant et auteur d'un rapport sur le système d'écoute Echelon fait découvrir la dimension orwellienne de la capitale britannique, véritable laboratoire des technologies de contrôle.

    J’ai pas le moral au beau fixe, mais je suis sûr que d’ici la fin de la semaine, tout ira mieux ! Il le faut. Et puis samedi rendez-vous avec Lady S. pour le déjeuner et une visite à l’expo (gratuite !) qui vient de s’ouvrir au Pavillon de l’Arsenal : « Logement, matière de nos villes », chronique du logement collectif en Europe depuis 1900, rassemble 100 réalisations qui ont nourri la pensée urbaine au XXe siècle. Documents d’époque, plans, coupes, photos et vidéos retracent un siècle d’histoire de l’habitat européen au regard de leur contexte politique, social et économique. »

    Dernier imprévu : une équipe de tournage cinéma s’installe pour 2 jours (je crois...) dans le quartier. Ils ont squatté pour les petits et les gros camions plus de 30 places de stationnement. En plus des travaux en cours, j’ai tourné pour trouver une place ! C’est un peu la galère. Mais je vous l’avais dit, cette semaine est à rayer du calendrier. Et tant pis pour la Fête de la musique, na !

    mis en ligne  23:31


  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:41
    Willywalt

    Avant de te vendre, même en 4ème démarque (et rappelle-toi qu'en France, on n'a pas le droit de vendre à perte, donc tu vaux probablement plus que tu l'imagines), donne un oeil à ton contrat de compte. Il y a sûrement quelques mignonnes petites clauses qui te donnent certaines facilités que tu ignorais jusque-là. Sinon, si c'est la fin du mois (de juin) que tu attends, a priori oui, il laissera couler (d'autant plus si tu lui laisses miroiter des rentrées d'argent telles que salaire, héritage, braquage).


    Après tout dépend de la banque, de ton conseiller et de ton emprise sexuelle sur lui.

    2
    Jeudi 21 Juin 2007 à 23:59
    Morts ou vifs
    Moi je dis : si tu venais prendre l'apéro avec nous vendredi ou samedi, ça irait mieux ! Mon téléphone par mail :-)
    3
    Lady S
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 01:55
    Euh c'est dimanche que l'on a rendez-vous, enfin je crois
    4
    Pouxi
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 01:55

    Lady S >> Tu vois que cette semaine est démente : oui c'est dimanche ! (euh, c'est ouvert dimanche ??)
    Willywalt >> Je pense que mon banquier laissera filer. Quant à mon emprise sexuelle sur lui ... c'est pas gagné non plus !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :