• rhume nouveau et recettes anciennes ...

    Je croyais être passé à travers. A travers un rhume ou autre chose. Eh bien, non, j'éternue comme un fou depuis ce soir. Dix fois en deux minutes ; puis accalmie d'une demi heure et je reprends mes éternuements, violents et bruyants. J'ai la tête qui chauffe. Elle ne va pas tarder à bouillonner. Je me demande comment j'arrive encore à taper sur ce clavier pour écrire.

    J’ai pas vingt cinq solutions. Me soigner à tout prix et couper l’herbe sous les pieds de ce refroidissement. J’ai en réserve quelques recettes :

    - Pour l’une d’elle, il faut : enfiler trois épaisseurs de pulls, de robe de chambre, de ce que vous voulez. Puis prendre un bain de pied le plus chaud possible en prenant soin d’avoir l’eau jusqu’aux chevilles pendant un certain temps. En fait jusqu’à ce que vous ressentiez une chaleur envahir votre dos. Alors c’est gagné, dixit la tradition familiale.

    - Pour celle dite « La tisane des trois chapeaux », il faut : mettre un balai debout au pied du lit avec un chapeau par-dessus. Préparer un litre de grog. Se mettre au lit et commencer à siroter. Quand vous sentez une chaleur d’enfer en vous et que vous voyez trois chapeaux, alors c’est gagné. Vous n’avez plus qu’à dormir comme une bête bourrée ! Et pour la gueule de bois du lendemain, je vous laisse le choix du remède !

    Bien sur, il reste notre pharmacie avec nos aspirines et autres dolipranes. Nos sirops et nos boites de 100 mouchoirs en papiers. Nos chaussettes en laine épaisse, nos écharpes, nos couvertes en polaire et nos bouillottes roses. On peut y ajouter, si on a le temps, les fumigations d’eucalyptus, le nez au dessus d’un bol fumant et une serviette sur la tête.

    On peut imaginer aisément quelle allure sauvage on peut avoir avec une fièvre qui monte, le cheveu hirsute et l’œil brillant et humide d’une magistrale crève en train de s’installer.
    Et puis on peut mélanger toutes les recettes, les appliquer les unes après ou avant les autres. Seul le résultat du lendemain compte. Vous saurez ainsi celle qui vous va le mieux pour enrayer le mal.

    Je vais me soigner ...

    mis en ligne 23:55


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Février 2007 à 21:30
    SNIFFFFFFFFFF !!!!!! AAAAATCHOUUUUUUUUUUUUUM !!
    Chai malin ...cha chatrape...fachiiiilemment ton truuuuuuuc !!
    2
    pouxi
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 01:55
    lance > brend un bouchoir ! berci lance !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :