• rêve

    C’est drôle, je me souviens de nouveau de mes rêves quand j’émerge le matin vers 8 heures, et que je paresse jusqu'à 10 heures. Mes rêves sont de nouveaux en couleurs. Très construit, avec une véritable histoire, avec des gens que je connais, des garçons que j’ai aimés. Ce n’est jamais pesant et je me réveille complètement avec l’histoire en tête mais qui s’effiloche si vite… Quel dommage. Je suis serein pour attaquer la journée et mon premier café.

    Je vais essayer d’attraper le prochain rêve et de le garder un peu dans la tête. Un seul moyeu : le raconter dans un dictaphone… Mais n’ayant jamais tenté la chose, j’ai bien peur de n’avoir pas grand-chose à dire sitôt l’esprit redevenu plus clair ou moins endormi si vous préférez.

    C’est frustrant, je trouve.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :