• rattrapage

    Août : séjour à la campagne dans la Sarthe. Repos et bon air. Un peu perdu en pleine campagne, mais pas déplaisant. Une maison de plain-pied, une mare pas très loin, un saule pleureur et un chat curieux. Tout ça en famille.

    Escapade à Paris vers le 15 août. Déjeuner avec Lady S chez le libanais « Noura » à Montparnasse. Toujours aussi bon. En terrasse intérieure sous un grand parasol. Une guêpe de passage qui est reparti toute seule et des fous-rires sur la structure et la naissance de l’univers. Comme quoi les sujets sérieux ne sont pas forcements tristes.

    Fin août. Pas bonnes nouvelles de mon cousin. Il vit en Espagne et a une polyglobulie (trop de globules rouges). Il est crevé et seule des saignées régulières font baisser le taux de globules rouges. C’est un peu archaïque, mais ça marche. J’espère que son traitement associé va fonctionner.

    Pas de bonnes nouvelles de Tom et Mat des USA. Mathieu est très malade. Une espèce d’infection qui n’en est pas une, ou cancer ? problème génétique ? Un truc bizarre, un peu cyclique. Tom est très pessimiste, mais garde espoir. Au dernières nouvelles, les examens sont mitigés.

    Septembre

    Ciné : rien à voir Le 8, c’était mon anniversaire ! Et, toc, un an de plus et des kilos à perdre. Impératif m’a dit mon médecin. Je n’ai pas voulu lui faire remarquer que depuis que je le connais, il s’est quand même bien enrobé lui aussi.

    Ce matin à 11h, sur le Boulevard Beaumarchais en attendant Lady S : vu un superbe choupinou blond et sportif, déclarant à sa copine à 11h, « j’ai un creux ». Puis je les vois revenir, lui avec un pot de Nutell* dans lequel il trempait allègrement un pain au chocolat. Et sa copine lui disant : « et moi ? ». Le mec a eu une seconde d ‘hésitation. C’est un gourmand avec une forte addiction au chocolat et au gras !

    Lady S m'a offert un charmant cadeau - fait de ses mains - pour mes mouchoirs.  

    Expo : musée Picasso, Hotel Salé. Très intéressant sur la trajectoire de l’artiste. Découverte aussi de ces croquis et esquisses préparatoires. Surpris aussi de voir un tableau de sa jeunesse, « Science et Charité », (1897, Pablo Picasso - Barcelone, Musée Picasso).

    picasso-science-et-charite-1897

     

    Giacometti était aussi au programme, mais c’était ses plâtres et ses meubles en métal, dernières commandes à l’artiste. Un peu déçu.

    Pour ses célèbres sculptures longilignes, direction musée Maillol. Fermé jusqu’au 14 ! Entre les deux, déjeuner chez Matsuri, à proximité. Nous nous sommes laissés aller : 16 assiettes à deux !

    Pris un bus au hasard et descente rue de Rivoli. Pause dans le jardin des Tuileries à l’ombre des marronniers. Puis un goûter chez Angelina. Thé vert et Saint-Honoré pour Lady S et uniquement thé pour moi. En ce moment je fais attention au sucre…
    Deux touristes friquées et vulgaires partent. Une femme d’âge mûr, sobrement maquillée, un rouge à lèvres rouge vif et vêtue d’un ensemble rouge et noir fait son entrée. Elle se pose et croise les jambes ostensiblement vers moi en tentant de tirer sur sa robe rouge un tantinet trop relevée. Elle écoute discrètement notre conversation, et parfois sourit discrètement. Nous avions une cougar sur son terrain de chasse. Nous sommes partis avant elle et nous avons bien rit de l’épisode.

    Escale chez Patrick Roger à la Madeleine pour des chocolats, pour Lady S et pour ma tribu uniquement. Et encore pas de sucre pour moi.

    Retour at home. Dîner chez ma frangine, ma nièce vient de signer son premier contrat de travail. La voilà qui entre dans sa vie professionnelle. Elle est ravie, car elle va faire un job qui lui plaît. Jamais évident d’avoir un boulot en fonction de ses compétences et de ses diplômes.

    Et maintenant ? Il est minuit passé. Ma voiture est devenue citrouille et je vais dormir.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :