• mou

    J’avais commencé un post en date du 01 février, et puis l’ayant effacé par mégarde, je n’ai pas eu le courage de le réécrire. J’étais une loque, passant une semaine normale, mais un week-end de fin janvier au plumard. Je me suis demandé si je n’avais pas attrapé une fausse grippe, faux rhume, vrai truc bizarre. Mes chers collègues ont chopés diverses choses. Quel virus a élu domicile dans notre open-space ? En sautant de l’un à l’autre (c’est un vorace) il se fait une tournante à bon compte.

    Du coup je ne suis pas sorti ce week-end, toujours mou et sans tonus, j’ai quand même avancé sur des bricoles. Mais j’ai pas fini …. Maintenant j’ai l’impression d’avoir une râpe dans la gorge, et y’a rien à râper !

    Tom vient d’écrire. Il a encore des états d’âmes. Viendra, viendra pas. Son éternel dilemme ! Tiraillé depuis quelques années entre US et France, il remet ça tous les ans. Je ne réponds pas. Je sais que dans quelques jours il aura évacué ses angoisses et son prochain email sera tonique et grinçant.

    J’ai eu aussi des nouvelles de Seb. Fini sa nouvelle affaire (pas démarrée). Associé pas aussi fiable que prévu et pas à la hauteur souhaitée. Il a retrouvé un job en intérim, avec une chance d’embauche. Il a prévu de passer un soir à la sortie du boulot ….

    Il est temps que cette semaine à peine commencée se finisse. Je la sens pas trop.

    mise en ligne 14:28

    .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :