• le jeudi, on rôde...

    Lady S. est en vacances. Nous en profitons pour sortir en ville. Les samedis étant souvent pris pour une contestation sur le pavé parisien. No comment.

    Rendez-vous à St-Lazare.

    Je trouve le dernier paquet de pellicules pour un appareil genre polaroid. Zéro stock à Fnac Montparnasse et depuis mon passage, zéro stock à St-Lazare !
    J’en profite pour lui offrir la trilogie du dernier ouvrage de SF de Liu Cixin : Le problème à trois corps (T1), La Forêt Sombre (T2), La Mort Immortelle (T3), récompensée par le prix Hugo.
    Certains lecteurs sont un peu déçus par les personnages, mais c’est en fait l’univers et les concepts abordés qui sont au centre de cette saga.

    L’heure du déjeuner approche et nous repartons. J’étais un peu zombie, à cause d’une nuit blanche ; encore une. J’avais oublié de remettre la doublure de mon imper, mon écharpe écossaise en laine – cadeau de Lady S. – et mes gants en cashmere ! Et il y avait un vent froid, qui vous paraît encore plus froid dans mon état. Du coup Lady S. avise une boutique et m’offre une écharpe en tons de gris, légère et super agréable à porter.

    Direction Opéra. Pas d’idée pour déjeuner et soudain dans une rue, j’aperçois l’enseigne d’un restau japonais (j’étais persuadé de retenir son nom...). Vous connaissez notre goût pour les japonais. Enfin leur cuisine, mais il faudra peut-être qu’un jour j’aille voir de plus près un japonais. Tout petit restaurant, deux salles et des produits (sashimi, sushi, tempura) délicieux. Le thé vert n’était pas à la hauteur, du moins à mon goût. Mais je recommande. Il y a du monde à midi, entre proximité des Gal-Lafayette et habitués. Nous n’avions attendu que cinq minutes.

    Et hop demi-tour, pour voir la programmation des cinémas du coin. Nous n’avions pas les mêmes envies de films, chose rare en général. Nous avons continué notre promenade. Crochet aux Gal-Lafayette-Maison. De jolies choses, l’étage « Gourmet » est magnifique, comme les prix d’ailleurs. Et Lady S. a trouvé au 3ème étage (tissus et autres) des bricoles très abordables (avec les réductions soldes).

    Et de nouveau, en route pour St-Lazare. Il est temps de repartir 'at home', mais pas avant de se poser au salon de thé de l’hôtel. Nous retrouvons notre serveur de la dernière fois. Nous avons parlé, discuté recettes, éclaté de rire. A cette heure -ci, très très peu de monde. J’ai repris un thé et la miss s’est laissé persuader par le serveur pour un cocktail avec vodka et trois ou quatre autres choses. Le serveur m’a donné sa recette familiale de gingembre confit. Maintenant il faut trouver du gingembre de la Réunion...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :