• journée démente

    Hier j'avais prévu de préparer un tantinet mon entretien d'évaluation de ce matin. Et puis je n'ai rien préparé du tout. Et ce matin, j'ai pris en café en bas de chez moi avant de partir. Et en route pour 23 km de trajet, mais par l'autoroute ça ne fait jamais que 35 mn. Je m'embarque et à 1 km du départ un bouchon, puis vitesse réduite à 5 km/h ! Dix minutes plus tard, infos routière sur le grand panneau. J'ai du mal à croire ce que je lis. Temps de parcours : 2h30 !!! Bordel, je vais arriver à quelle heure ? Il est déjà 8h10 et mon entretien est à 10h.
    Finalement mon boss est aussi dans le merdier de la circulation. Arrivée au bureau à 10h30. Et tout ce bazar uniquement provoqué par des entrées ou sorties, ouvertes ou fermées, des réductions de 2 voies à 1 voie sur des échangeurs, reconnexion des bretelles de je-sais-pas-quoi. Travaux, déviation, travaux, etc...
    Et mon entretien ? Remis à une date ultérieure. Pas de problème.

    La journée à été cafouilleuse pour tout. Même Lady S. s'en ait mêlé. Je lui envoi un mail avec une connerie qu'il faut renvoyer pour la chance sinon, c'est x années de malheur, enfin les trucs débiles de ce genre. A peine envoyé cette idiotie, elle me renvoie le même mail à moi et à d'autres. C'est de la triche ! Si on se met à envoyer le mail en boucle, on n'est pas sorti de l'auberge ! Je lui ai fait une scène au téléphone.

    Sinon, Nico a eu une bien meilleure journée : à son bureau ce matin un choupinou a débarqué pour installer une clim. Et le choupinou est resté toute la journée ...

    Le retour à la maison a été supersonique : 27 mn !
    Et demain c'est déjà jeudi. J'adore les semaines de 4 jours.

    mis en ligne 21:50


  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Mars 2008 à 11:04
    BoSauvage
    c'est tout de même marrant ça, les installateurs de clim sont souvent choupinous! 
    2
    Colette
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 01:54
    Colette
    je parcours votre blog (je suis tombée dessus par hasard) et je me demande s'ils sont tous comme vous les gens qui en rédigent : complètement égo-centrés. Quelque part, je vous envie, je me pourris la vie à penser aux victimes des guerres, des famines, des maladies, à inonder mes contactes de méls pour qu'ils signent des pétitions contre les expulsions, la rétention, les ogm.... Bienheureux êtes-vous... Colette
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :