• exposition Braque

    Georges Braque au Grand Palais.

    "Le Grand Palais présente la première rétrospective consacrée à Georges Braque (1882-1963) depuis près de quarante ans. Initiateur du cubisme et inventeur des papiers collés, il fut l’une des figures d’avant-garde du début du XXe siècle, avant de recentrer son œuvre sur l’exploration méthodique de la nature morte et du paysage. L’exposition propose un nouveau regard porté sur l’œuvre de l’artiste et une mise en perspective de son travail avec la peinture, la littérature ou la musique de son temps."
    (extrait, in site de l'expo).
     

    (Note : Je ne raffole pas du tout de cette affiche ...)

    Il est vrai que cet homme discret n'a pas fait souvent, comme d'autres de ses contemporains, la "une" de l'actualité people de son temps.
    Il est né en 1882, a fait la guerre de 14, en est revenu blessé et a peint sans relâche auprès d'une seule épouse, jusqu'à sa mort en 1963. Un être qui fut à l'origine de l'art du XXème siècle, au même titre que Picasso.
    Les deux hommes se connaissaient très bien et ont "travaillé" ensemble une dizaine d'année jusqu'à l'incorporation de Braque .


    En quoi cette expo est différente de quelques autres ? Du fait que cela faisait longtemps que les œuvres de Braque n'avaient pas été exposées en un si grand nombre. Les tableaux et objets sont venus du monde entier. Plus de 250 œuvres - tableaux, sculptures, etc., garnissent les salles les unes après les autres. Certaines salles ne couvrent que 2 à 3 ans de son travail.
    C'est extraordinaire de partir de ses paysages très "Cézanne" pour glisser de la période Fauve vers le Cubisme avec cette recherche acharnée d'une nouvelle vision, voire d'une nouvelle représentation du quotidien qui nous entoure. Il sortira du cubisme pour continuer à explorer encore et encore, et faire des allers-retours avec ses débuts.
    Il est rare d'avoir autant d'œuvres à sa disposition. Il est ainsi moins difficile - peut-être - de suivre la trajectoire de l'artiste dans son travail, sa recherche et ses doutes. Il a été aussi un très grand maître pour quantité d'artiste, qui s'exprimeront après lui. Il ne faut pas oublier que Picasso et Braque ont inventé le cubisme.

    Quant à la librairie, elle propose plusieurs ouvrages. Tout d'abord, un catalogue petit format de l'expo (+ de 300 pages) où l'on retrouvera la totalité des œuvres exposées (sans baratin, ni explications fleuves).
    Ensuite, le catalogue magistral grand format - abondamment illustré - qui nous livre des textes pour comprendre et connaître la vie et les époques de cet artiste et enfin un opuscule grand format - illustré aussi - pour la période si déterminante de l'amitié Braque-Picasso qui engendrera le nouvel art du début du XXème siècle.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :