• expo et virée entre versailles et marly

    Expo "Trésor du St Sépulcre" au Château de Versailles

    expo-tresor-st-sepulcre1 Le château de Versailles présente les chefs-d’œuvre d’un des derniers trésors de l’Occident dans l'exposition : « Trésor du Saint-Sépulcre. Présents des cours royales européennes à Jérusalem. »
    L’exposition présente pour la première fois plus de 250 chefs-d’œuvre inconnus issus du Trésor du Saint-Sépulcre. Ces extraordinaires œuvres d’art ont été envoyées à la basilique du Saint-Sépulcre de Jérusalem ainsi qu’à celles de Bethléem et de Nazareth par les principaux souverains européens. Ils rendaient ainsi hommage aux Lieux saints et participaient à leur splendeur. Certaines de ses œuvres, qui aujourd'hui encore sont utilisées lors de cérémonies religieuses, sont montrées pour la première fois au public lors d'une exposition.
    Des objets fastueux et d'une grande diversité en or, en argent, agrémentés de pierres précieuses. Des vêtements en brocard somptueux et velours ciselé.
    Les royautés européennes envoient en « Terre sainte » ce qui se fait de mieux pour soutenir les communautés religieuses dans un empire ottoman. Jérusalem est le centre du monde et les relations à tous les niveaux sont autant d'enjeux religieux, politiques et diplomatiques.

    (d'après le site : http://www.chateauversailles.fr/les-actualites-du-domaine/evenements/evenements/expositions/tresor-du-saint-sepulcre/tresor-du-saint-sepulcre/presentation-de-lexposition-1).

    Au delà des enjeux de l'histoire, nous pouvons admirer le savoir faire extraordinaire des artisans de ces époques. Alors que le cadre religieux ne leur laisse pas toute la latitude possible, les créations débordent d'inventivité et d’exubérance. Certains objets en métaux précieux seraient presque profane si une croix et des anges ne venaient rappeler leurs destinations.
    Pour ceux qui aiment les belles pièces d’orfèvrerie et de broderie, allez-y sans crainte. Vous pourrez toujours vous pencher sur les autres aspects de cette expo. Après un déjeuner banal dans un resto italien encore plus banal, partons à la campagne à quelques kilomètres de Versailles


     

    Quand Marly était la résidence secondaire de Louis XIV

    marly-chateau1 Le château de Marly fut construit par Jules Hardouin-Mansart à partir de 1679 pour y abriter les instants de loisirs de Louis XIV et de sa famille. Le domaine se composait alors d’un château encadré par douze pavillons. À Marly, le roi attacha toute son attention aux jardins. En effet, le relief permettait divers effets de perspectives et la machine de Marly fournissait aux bassins une abondante quantité d’eau impossible à Versailles. Considérés comme une merveille, Marly et ses jardins furent cependant progressivement détruits dès le XVIIIª siècle. Aujourd’hui, seuls l’esquisse du parc et les fondations des pavillons sont encore visibles.

    (extrait de : http://www.chateauversailles.fr/preparer-ma-visite/le-domaine-de-marly/visiter-le-domaine-de-marly/visiter-le-domaine-de-mar/acces-et-horaires-1)

    Quand Louis en avait marre de l'étiquette et du monde de Versailles, il filait en douce ou presque au château de Marly. De cet endroit il ne reste que les vestiges des fondations du petit château (50m de coté) et d'une des 12 petites maisons qui bordaient les pièces d'eau. C'est tout vallonné, et de la verdure et de l'eau maîtrisées, il n'en reste que les ombres.

    A l'entrée du domaine, un musée retrace l'histoire de ce lieu avec des maquettes fort instructives. On y découvre un château tout en couleur, en trompe-l’œil pour les marbres et les dorures et une terrasse intérieure circulaire au 1er étage ! Y est aussi présenté, la fameuse machine de Marly pour approvisionner en eau les bassins des jardins du roi.

    A voir aussi le site d'un passionné qui nous restitue les vues du domaine en 3D. : http://chateaumarly.wifeo.com/

    03.28


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :