• énervé encore une fois, ...

    ... par le même olibrius (voir post du 24-08-14) qui découvre des erreurs et des manques dans un document. Le problème est que ce document est celui qu’il m’a fourni il y a 8 ans, manques compris, et sur lequel je n’ai pas renseigné la partie qui le concernait.

    Et le voilà prit d'une diarrhée épistolaire ! Un mail où la mayonnaise monte, où les affirmations de deuxième main fleurissent, où la mauvaise foi est en marche, le tout agrémenté d’un étalage de ses connaissances, de son glorieux niveau d’études, de celui de ses enfants et j'en passe. Il m’écrit toutes les infos qui manquaient. Et après ? Il ne veut tout même pas que je complète le document, alors qu’il me demande de le détruire.

    De plus il menace de prendre des mesures ! Quelle outrecuidance de sa part. Quel trou du c... Il est et restera ce qu’il a toujours été : insupportable et souvent infréquentable, imbus de sa petite personne. Si sa digestion est lourde concernant ses traumatismes enfantins ou autres, qu’il consulte un psy. Et si son ego a besoin qu’on le reconnaisse comme chef de tribu, grand bien lui fasse. Moi, je n’en ai rien à foutre. J’assume mon côté fantasque et parfois mégalo mais je ne m’autorise pas à invectiver et à donner des leçons à quiconque.

    J’ai donc supprimé le document litigieux – soit 2% des infos – ainsi que toutes les annexes y comprit celles qui n’avaient qu’un rapport très lointain, soit 98%.

    La coquille ainsi vidée, il restera à la détruire. C’est en cours.

    Vous pouvez m’objecter que j’aurais pu me contenter d’effacer le document source du litige. Que j’aurais pu répondre point par point à ses nombreuses remarques. C’est exact. Mais si ma décision fut plus brutale, ce n’est pas par lâcheté ou par peur des menaces proférées. C’est que je me fous de cette histoire et que je n’ai aucune envie de recevoir une nouvelle diatribe par mail, avec sodomie de diptères en prime.

    De toute façon, j'ai toujours sur mon HD les sources originales… Mais là, c'est du privé et je peux écrire ce que je veux quand je veux ! J'ai pas un peu l'air de savourer une pseudo-vengeance en écrivant ça, non ?

    Ouf ! Ça fait du bien parfois de se lâcher. On y voit plus clair après.

    Que mange-t-on ce soir ? Cet épisode m’a ouvert l’appétit.

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :