• C'est pas mal les photos en noir & blanc.

    mec


    1 commentaire
  • Je suis un peu en retard…

    Samedi dernier déjeuner avec Lady S. à La Coupole, lieu ô combien mythique depuis son ouverture en 1927 !
    Le plaisir de déguster une choucroute maison. Tout est bien proportionné entre le chou, la charcuterie, le jarret et la pomme de terre. D’ailleurs le plat est copieux. A moins d’avoir une grosse faim, il vaut mieux ne pas prendre de hors-d’œuvre.

    La précédente choucroute, en janvier, c'était à la Brasserie Lipp. Fort bonne aussi, mais je crois que je préfère celle de La Coupole.

    Bref, nous n’avions pas le temps de faire une balade digestive, car après c’était cinéma. Oui, je sais qu’on peut aussi faire une sieste dans ces endroits. Eh bien non. Pas même un assoupissement.

    Puis en fin de séance, Lady S. qui avait un rhume est rentrée directement chez elle, pendant que je me propulsais Tour Montparnasse pour renouveler mon stock de chaussettes, acheter 3 chemises et 3 caleçons !

    .

    Le Labyrinthe : remède mortelLe Labyrinthe : Remède mortel

    Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED.
    Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

    Réalisé par Wes Ball avec Dylan O'Brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangste.
    (in Allociné)

     


    votre commentaire
  • Certains ont pu remarquer un nouveau lecteur audio dont l'esthétique laisse à désirer. Le précédent était en Flash, technologie qui tend à disparaître, et qui n'est pas pris en compte dans certains navigateurs. J'ai donc intégré un lecteur en Html 5 parfaitement reconnu par les nouveaux navigateurs. Seul hic, vous ne maîtrisez pas le design si vous utilisez le code tel quel. On peut toujours personnaliser le lecteur, mais cela nécessite l'ajout de code javascript, donc alourdir la page. Pour l'instant, c'est la musique qui prime. Après, nous nous occuperons du design.

     


    1 commentaire
  • Thomas Wright "Fats" Waller (1904 - 1943) était un pianiste de jazz influent, un organiste, un compositeur, un chanteur et un artiste de comédie, dont les innovations au style de Harlem ont jeté les bases pour le piano de jazz moderne et dont les compositions les plus connues, "Ain't Misbehavin'" et "Honeysuckle Rose", ont été accueillis dans le "Grammy Hall of Fame" à titre posthume, en 1984 et en 1999.
    (in https://archive.org/ -- Fats Waller)

    « Ain't Misbehavin' » (1929)

     

    Voir les paroles ou les masquer

    « Ain't Misbehavin' » (1929)
    Auteur : Andy Razaf - Compositeurs : Fats Waller, Harry Brooks.
    Fats Waller au piano et au chant.

    No one to talk with all by myself
    No one to walk with but I'm happy on the shelf
    Ain't misbehavin'
    I'm savin' my love for you for you, for you, for you
    I know for certain the one I love
    I'm through with flirtin' it's you that I'm thinkin' of
    Ain't misbehavin' savin' my love for you
    Like Jack Horner in the corner
    Don't go nowhere what do I care
    Your kisses are worth waitin' for believe me
    I don't stay out late no place to go
    I'm home about eight just me and my radio
    Ain't misbehavin'
    I'm savin' all my love for you
    I don't stay out late got no place to go
    I'm home about eight just me and my radio
    Ain't misbehavin' savin' my love for you
     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires